Education, ComportementSanté
07.23.2020

Votre vétérinaire : qui est-il ? Que peut-il vous apporter ?

Votre vétérinaire : vous le consultez tous les ans pour la visite vaccinale rituelle ou vous ne l’avez peut-être encore jamais vu mais vous avez bientôt rendez-vous pour la première fois après l’acquisition de votre animal… Mais que savez-vous vraiment de lui et de ce qu’il peut apporter à votre animal ?

Le vétérinaire est titulaire d’un doctorat en médecine et en chirurgie vétérinaire, le plus souvent reconnu à l’échelle européenne. Ce diplôme recouvre des compétences larges dans le domaine de la santé animale, mais aussi de la santé publique : il intervient pour le contrôle de maladies graves et règlementées comme la rage. Il est aussi en droit de délivrer des médicaments vétérinaires. Son socle de compétences est donc très large. Une de ses missions principales réside dans la prévention, tant médicale qu’alimentaire ou encore dans le traitement de blessures spécifiques à la pratique sportive. Son conseil s’adapte à votre animal, à vos activités et à votre budget.

Au cours de sa vie, votre animal développera peut-être un certain nombre de maladies, de la peau, des oreilles, des maladies endocriniennes… Votre vétérinaire est un médecin, et aussi un chirurgien. Il pourra réaliser des examens complémentaires pour préciser ses hypothèses diagnostiques. La plupart des cliniques sont équipées d’au moins un bloc opératoire, d’un petit laboratoire d’analyses biologiques et hématologique, d’un microscope, d’un appareil de radiologie, et d’autres équipements selon les compétences du vétérinaire et la clientèle de chaque clinique. Le vétérinaire pourra vous proposer un traitement médical, chirurgical, ou hygiénique selon les cas.

Cependant, certaines maladies nécessitent des examens ou des traitements poussés, qui ne relèvent pas de la compétence de votre seul vétérinaire généraliste. Il pourra alors vous référer à un vétérinaire spécialiste. Le vétérinaire spécialiste a poursuivi sa formation dans un domaine particulier. Il pratique le plus souvent au sein d’un centre hospitalier vétérinaire regroupant plusieurs spécialistes. Il existe des vétérinaires ophtalmologistes, spécialistes en chirurgie orthopédique, en médecine interne… Il existe presque autant de spécialités que pour les humains. Votre vétérinaire généraliste saura vous aiguiller, et il restera votre principal interlocuteur.

La formation du vétérinaire inclut également des compétences en éducation et en comportement. Le vétérinaire peut vous aider à commencer l’éducation de votre chiot, en vous conseillant des méthodes positives, en vous recommandant des éducateurs dont il pense qu’ils pourront vous aider, ou il pourra vous référer à un vétérinaire comportementaliste si votre animal présente des troubles sérieux. Le vétérinaire pourra aussi vous aider à mettre en place quelques bases, toujours utiles, de medical training : apprendre à votre animal à ne pas redouter la visite chez le vétérinaire, à se laisser manipuler la bouche, les oreilles ou encore à accepter le port de la muselière. Cela permettra de rendre les consultations futures plus sereines pour tout le monde.

Enfin, le vétérinaire assure aussi un service d’urgence, lui-même ou en association avec d’autres vétérinaires. Si vous avez un doute sur la nature urgente de votre problème, appelez le vétérinaire de garde : il saura vous conseiller la marche à suivre.