SantéSoin et entretien
08.17.2020

Votre chat blanc a aussi besoin de crème solaire !

L’été, les crèmes solaires constituent un indispensable des vacances, que ce soit à la plage ou en randonnée. On sait bien que les coups de soleil, en plus d’être douloureux, sont dangereux pour la peau car les rayonnements UV peuvent favoriser l’apparition de cancers. Votre chat, en particulier s’il est blanc, est aussi à risque face aux coups de soleil et à leurs conséquences néfastes.

Chats et coups de soleil

On pourrait croire que leur pelage protège les chats des assauts du soleil estival mais celui-ci présente des zones plus exposées, telles que les lèvres, le bord des oreilles, les paupières ou même les doigts. Moins couvertes de poils, ces zones sont donc sujettes aux coups de soleil. C’est d’autant plus le cas chez les chats blancs ou à panachure blanche. En effet, leur peau, sous les poils blancs, n’est pas pigmentée, ce qui la rend plus sensible aux UV et donc aux coups de soleil. C’est exactement le même principe qui fait que chez les humains, les peaux rousses prennent plus facilement des coups de soleil que les autres.

Comment un coup de soleil peut-il entraîner un cancer ?

Suite au coup de soleil, la peau va réagir avec une inflammation. Cette inflammation est une attaque pour la peau qui va donc voir ses cellules proliférer en réponse. De plus, les UV étant des agents mutagènes qui favorisent donc l’apparition de mutations dans les cellules, ce seront donc potentiellement des cellules mutées qui vont proliférer et former des tumeurs, ici malignes. On parle de carcinome épidermoïde pour parler de ces cancers de l’épiderme.

Reconnaître un carcinome épidermoïde

Les carcinomes épidermoïdes ne sont pas des cancers qui prennent la forme de masses. Ils ont en général un aspect très ulcéré et croûteux, avec parfois un aspect de plaque surélevée, ce qui fait qu’ils peuvent devenir très invasifs. Les propriétaires sont souvent alertés par des croûtes qui saignent ou des plaies faciales qui ne guérissent pas. Avant ce stade agressif, on trouve un stade précancéreux nommé carcinome in situ qui peut être très discret : squames, zone hyperpigmentée, rougeur, croûtes. Des examens complémentaires sont souvent nécessaires pour confirmer le diagnostic.

Prévention et traitement

Le carcinome épidermoïde est le cancer cutané le plus fréquent du chat et est favorisé par les peaux claires des chats au poil blanc. Le meilleur moyen de prévention est donc de limiter l’exposition au soleil lorsqu’il est le plus fort et de mettre de la crème solaire sur la face de votre chat.

Si le cancer est installé, le meilleur traitement consiste en un retrait chirurgical de la tumeur. Cette intervention est assez délabrante, dans la mesure où c’est un cancer infiltrant qui est localisé à des endroits ne permettant pas une exérèse très esthétique. Il est donc d’autant plus important de prévenir leur apparition et de surveiller les chats à risque lors d’exposition au soleil.