Santé
11.06.2020

Que faire si vous êtes en quarantaine et que vous avez un chien ?

Le virus Covid-19 est toujours présent et il infecte quotidiennement de nombreuses personnes. Être contaminé signifie, dans le meilleur des cas, être placé en quarantaine à votre domicile et cette situation peut poser problème si vous êtes propriétaire d’un chien. Pour que tout se passe dans les meilleures conditions possibles, pour le maître comme pour votre compagnon, voici les pistes à suivre.

Qu’est-ce que la Confédération Suisse nous dit ?

Quelle que soit la situation, il y a toujours l’obligation de s’occuper correctement de votre animal domestique, de lui fournir l’alimentation et les soins nécessaires à sa bonne santé. Cela implique donc de prévoir des stocks de nourriture pour une quinzaine de jours, ainsi que d’éventuels traitements vétérinaires en cours, et de pouvoir le garder à domicile si vous êtes contrôlé positif au Covid-19 et si vous habitez une maison avec jardin. Dans ce cas, il vous faudra absolument limiter les contacts avec votre chien et ne surtout pas tousser ou éternuer en sa présence. Cela signifie aussi pas de caresses ni de bisous et si vous devez vraiment le toucher, attrapez-le par le collier et lavez-vous bien les mains avant et après le contact. Ces règles sont aussi valables pour les personnes non malades placées en quarantaine par le médecin cantonal. Ces précautions sont surtout pour vous empêcher de transmettre le virus à votre chien. Pour rappel, il est absolument inutile et déconseillé d’essayer de lui mettre un masque, mais aussi de le désinfecter ou même de le laver. Si vous vivez en famille, ce sont bien sûr les personnes en bonne santé qui devront lui apporter les soins nécessaires. Les personnes malades qui vivent en appartement et qui ne peuvent pas s’occuper de leur chien, doivent absolument le confier à des personnes saines tout en respectant les gestes barrières et les mesures d’hygiène en vigueur. Il est alors conseillé d’utiliser une laisse et un collier personnels et de ne pas entrer au domicile de la personne malade. Lors des sorties, qui, du fait devront être brèves, le chien devra être tenu en laisse et il sera judicieux d’éviter les contacts avec d’autres chiens ou personnes, mais aussi de ne pas participer à des sports canins. Si vous n’avez personne et que vous devez être hospitalisé, vous pouvez prendre contact avec un foyer qui, le temps de votre guérison, s’occupera de votre animal. Dans ce cas, vous devez obligatoirement informer la structure de votre situation sanitaire. Et s’il advenait qu'il tombe malade pendant cette période et qu’il doive voir le vétérinaire, ce dernier devra être informé de la situation du foyer responsable du chien.

Les chaînes de solidarité

Les gardes gratuites, durant cette période difficile de confinement, sont une aide précieuse pour tous ceux qui n’ont personne et qui ne peuvent pas s’occuper de leur chien correctement du fait d’une hospitalisation ou d’une quarantaine pour cause du Covid-19. Vous pouvez donc vous inscrire sur les sites comme www.mon-bibou.fr et voir si, dans votre ville ou votre canton, quelqu’un peut vous aider à vous occuper de votre animal. Partout en Suisse, vous pouvez trouver des nounous qui se feront un plaisir de s’occuper de votre Médor, pour le garder ou pour simplement le sortir.
Cette solidarité est très importante en ces temps difficiles, et cela évitera de nombreux abandons, car, même si vous ne pouvez payer un foyer, vous pourrez toujours trouver une bonne âme pour vous aider à garder votre compagnon.