07.12.2020

Les fêtes de fin d’année et nos animaux de compagnie

La grande période des fêtes de fin d’année va bientôt commencer et nos animaux de compagnie seront bien sûr de la partie. Mais Médor et Mistigri ne vont pas forcément être à la fête et, le danger pourrait bien se trouver là où l’on n’y pense pas. Mettez donc toutes vos chances pour que cette période ne soit qu’amour, partage et bonheur pour toute la famille.

Le sapin et les décorations

C’est toujours agréable de décorer la maison pour les fêtes de fin d’année, mais c’est aussi là que l’on peut trouver le maximum de matières dangereuses pour nos animaux familiers. En effet, évitez les boules de Noël qui pourraient se casser en tombant, car, les chats comme les chiens ne résistent pas longtemps au sapin décoré, toutes ces choses qui pendent et qui tournicotent. Ce genre de décorations a tendance à s’éparpiller en mille morceaux en tombant et c’est à ce moment-là que l’ingestion serait dangereuse pour votre animal. De même pour les guirlandes lumineuses, qui sont du plus bel effet, mais qui vont forcément, par leur clignotement, attirer les matous de la maison. De là à l’électrocution par mordillement, il n’y a qu’une patte. Faites donc bien attention à mettre définitivement hors de portée tout ce matériel potentiellement dangereux. Sachez aussi que ce qui est censé nous porter chance à nous, humains, s’avère carrément mortel pour les chiens et les chats, il faut donc prêter une grande attention aux décorations de gui, de houx, ou encore d’if. Ne les laissez jamais à leur portée. Et il vaut mieux définitivement se passer de neige artificielle, non seulement elle peut s’avérer toxique pour ceux qui ont la manie de tout lécher, mais en plus c’est irrémédiablement mauvais pour la planète. Vous pouvez aussi opter pour des décorations alternatives qui ne vont pas faire de mal à la Terre ni à vos chers amis à quatre pattes. Des sapins de Noël très stylés tout en bois de récupération ou des décorations murales tendance, de quoi orner la maison éco-chic. Et si vous voulez tout de même un sapin traditionnel, sachez que le principal c’est toujours l’attache et qu’il se doit d’abord d’être parfaitement fixé, et privilégiez les grosses décorations assez lourdes en bois naturel sans traitement. Et pour la brillance, vous pouvez aussi disséminer un peu partout de larges traînées de paillettes glitters ou de peintures dorées. Et si vraiment vous avez à domicile des impitoyables dragons, vous aurez toujours la solution d’enfermer votre sapin dans un cadre protégé en grillage.

Les agapes

 
Les repas de fin d’année sont souvent prétextes à excès et, pour nos animaux de compagnie, certaines denrées consommées habituellement lors de ces occasions peuvent s’avérer mortelles. La palme du danger revient sans hésitation au chocolat, et, en effet, une centaine de grammes peut suffire à l’intoxiquer gravement. Il faut compter 4 heures après l’ingestion pour commencer à voir chez l’animal des signes nerveux, comme des tremblements musculaires, des mouvements anormaux et des halètements. Si vous avez la moindre suspicion d’ingestion de chocolat, n’hésitez pas à conduire votre chien chez un vétérinaire. Le poulet, la dinde ou le saumon servis traditionnellement peuvent aussi être dangereux, car on n’est jamais à l’abri de petits ossements tranchants qui peuvent causer des perforations et des occlusions. La meilleure solution est de s’abstenir de nourrir vos animaux de compagnie avec des restes qui sont, de toute façon, trop salés ou trop gras. Si vous tenez à marquer le coup dans les gamelles, vous trouverez, dans votre rayon animalerie, des confiseries adaptées.

Réunions familiales et ouverture de cadeaux

C’est aussi la période des échanges et des réunions. Ce ne sera peut être pas du goût de votre Mistigri qui peut se sentir agressé pas trop de monde en son logis. Il faudra alors lui réserver une pièce, fermée, qui lui donnera la possibilité de se mettre au calme. Dans tous les cas, ne les empêchez pas de se réfugier où ils le veulent, que ce soit sous un meuble ou en haut d’un placard. Le déballage des cadeaux est aussi un moment à risque pour vos animaux, car les restes de paquet cadeau que ce soit de la ficelle ou du bolduc peuvent vite être ingérés par Médor si vous n’y prenez pas garde. La meilleure solution c’est de garder un œil sur l’ouverture des paquets et de ramasser tout de suite les débris. Faites aussi attention aux petits jouets, comme les chaussures de poupées, ou aux petites piles qui font fonctionner les jeux. Et afin d’éviter les incidents, il vaut mieux tenir à l’écart les animaux domestiques lors de l’ouverture des cadeaux.

Les feux d’artifice

La dernière épreuve, et non la moindre, ce sont les feux d’artifice du Nouvel An. Pris de panique devant ces bruits de tonnerre, votre animal va chercher à s’enfuir. Il vous faudra donc être particulièrement prévoyant en ne les laissant ni dans le jardin ni avoir accès au balcon. Avant l’heure, rentrez-les et fermez bien les portes et les fenêtres. Chaque année, de nombreux chiens et chats, pris de panique devant les feux d’artifice, s’échappent sur les routes. Vous devrez alors tirer les rideaux et réduire au maximum les bruits des pétards en mettant vous-même de la musique, ou la télévision. Des produits calmants naturels existent, et si vous savez votre animal très sensible, vous pouvez lui en réserver. Renseignez-vous chez votre vétérinaire.

Tous ces conseils peuvent vous aider à passer cette période en toute quiétude, et nous vous souhaitons, pour vous et vos animaux de compagnie, de merveilleuses fêtes de fin d’année.