SantéSoin et entretien
09.23.2020

Le toilettage du chat

Théoriquement, le chat ne peut pas être sale, et vu le nombre d’heures qu’il passe à se nettoyer par jour, nous sommes tout à fait prêts à le croire. Sa langue râpeuse est un accessoire parfait pour nettoyer et démêler son pelage et il semble prendre un malin plaisir à faire sa toilette. Pourtant, un petit coup de pouce peut être bienvenu pour vérifier sa bonne santé et renforcer votre complicité.

Des ustensiles et des produits adaptés

Pour ce travail délicat, il faut d’abord se munir de certains accessoires appropriés à cette tâche, mais aussi au type de poil de votre chat.

  • Les brosses
  • La brosse à poils rigides, pour les chats à poil long ou mi-long. Elle est idéale pour retirer les salissures et les nœuds.
  • La brosse à démêler avec aiguilles en métal, pour tous les types de pelage. Elle élimine les poils et les peaux mortes, ainsi que les petits nœuds et a un effet massant particulièrement apprécié par nos amis à quatre pattes.
  • La brosse de toilettage en caoutchouc, un incontournable pour bien démarrer le soin. Elle ôte les poils morts et va procurer au chat un sentiment de bien-être proche du relationnel maman/petits.
  • Le peigne de toilettage
    C’est une aide précieuse pour lui garder la peau saine. Il est aussi très utile pour les endroits sensibles comme le cou et le bas du dos.
  • Les ciseaux à griffes courbés
    Un ustensile obligatoire pour les chats d’intérieur qui ne peuvent pas user leurs griffes.
  • Le gant
    Il existe plusieurs sortes de gants de toilettage à utiliser à sec ou mouillé. Ils sont munis de picots destinés à faire pénétrer les produits au cœur du poil tout en procurant un léger massage.
  • Le shampoing
    Il existe de nombreuses marques de shampoings naturels qui respectent le ph du poil du chat. Les shampoings pour humains sont trop agressifs pour eux, il ne faut donc jamais les utiliser pour laver votre chat. On peut aussi trouver des lotions nettoyantes ou des shampoings secs pour ceux qui ont peur de l’eau.

Votre chat devra être habitué dès tout petit à ces ustensiles, le mieux étant de pouvoir le faire jouer avec. Plus il y sera accoutumé, moins il sera stressé lorsque l’heure du toilettage sonnera.

Le brossage, toujours dans le sens du poil

C’est une belle occasion de passer un moment de tendresse avec votre chat tout en participant à sa toilette. Mais le brossage de votre animal est aussi essentiel pour sa bonne santé car il permet d’enlever les poils qu’il pourrait ingérer lors de sa toilette. Les chats ne digèrent pas bien les trop grandes quantités de poils et celles-ci finissent par former des boules compactes dans l’estomac, ce qui, à la longue, peut poser un des problèmes de santé. Le brossage stimule aussi la circulation du sang, mais aussi la bonne santé générale du pelage. C’est le bon moment pour mener une inspection et repérer d’éventuels parasites, blessures ou grosseurs. Il est très important de toujours agir avec beaucoup de douceur, surtout si votre chat déteste être brossé. Dans ce cas-là, vous pouvez alterner brossage et caresses, toujours de la tête vers la queue. Le secret d’un brossage réussi ? Restez toujours très attentifs aux réactions de votre animal et attendez sa permission pour atteindre les zones sensibles comme le ventre ou les pattes. Les chats à poil long ou semi-long ont besoin d’un brossage quotidien alors que les chats à poil court peuvent être brossés qu’une fois par semaine.

Une bonne coupe ?

  • Les poils
    Cela concerne principalement les chats à poil long, les persans donc, et surtout lorsque, par manque d’entretien, l’animal se retrouve avec des nœuds dans son pelage. Mis à part ce cas de figure, le chat ne se tond pas en général. Par contre, il peut être nécessaire d’égaliser les poils sous les pattes. Cette opération est nécessaire pour les chats à poils longs ou semi-longs qui vivent toujours en appartement.
  • Les griffes
    Les griffes de chats casaniers peuvent se recourber dans les coussinets et créer une infection. Surtout ne coupez pas trop court, vous ne devez ôter que la pointe transparente. Si vous n’êtes pas à l’aise avec cette opération, demandez à un professionnel de le faire. Et pour se faire pardonner cette opération pas très agréable, mieux vaut lui donner quelques friandises afin qu’il se souvienne positivement de l’opération.

Le nettoyage des yeux, du nez et des oreilles, le trio gagnant

Afin de garder votre félin préféré en bonne santé, il est important de faire attention à la bonne hygiène de ses yeux. Certains chats peuvent avoir des larmoiements que l’on peut nettoyer avec une solution oculaire pour les chats. La truffe du chat est aussi à vérifier couramment. Elle se doit d’être fraîche, humide et propre. Les potentielles saletés peuvent être enlevées avec un coton imbibé d’eau. Même chose pour ses oreilles, vous pouvez facilement les nettoyer avec une lotion adaptée, mais il faut bien faire attention à n’intervenir qu’au niveau de l’oreille externe. Le produit mis, vous devez masser la base de l’oreille pour une meilleure répartition. Ne jamais utiliser de coton-tige.

L’épreuve du bain

Le chat n’est pas naturellement attiré par l’eau, mais il peut occasionnellement avoir besoin d’un bon bain. Afin de ne pas transformer votre salle de bain en champ de bataille, il faudra agir avec dextérité et rapidité. Vous pouvez déjà habituer votre animal à l’eau en lui passant un gant mouillé d’eau tiède, et ce depuis son plus jeune âge. Prenez soin de délayer en avance le shampoing spécialement adapté aux chats afin qu’il n’y ait pas de surplus de produits, cela se rincera plus facilement. Évitez les oreilles, et, en général sa tête qu’il vaut mieux nettoyer avec une lingette. À la sortie du bain, enveloppez-le bien dans une grande serviette afin de le sécher le mieux possible, le chat étant naturellement frileux, il faut éviter de le laisser entièrement mouillé. Si vous ne pouvez pas envisager cette opération, il existe des shampoings en poudre qui ne nécessitent pas de rinçage. Pour ce faire, il est nécessaire de laisser agir le produit au moins 5 minutes, après avoir fait pénétrer le shampoing à rebrousse-poil. Pour finir, retirez l’excédent de produits avec une brosse.
Si d’emblée votre chat n’apprécie pas cette manipulation, il sera ensuite tout heureux de se sentir tout propre. Et si vous craignez vraiment de ne pas faire les choses correctement, n'oubliez pas qu'il existe des toiletteurs professionnels pour vous aider et vous expliquer la marche à suivre.