SantéSoin et entretien
09.02.2020

Entretenir les coussinets de mon animal

Crevasses et petites plaies des coussinets peuvent être très inconfortables pour le chien. Un entretien régulier permet de limiter leur apparition. De manière générale, il est important de contrôler régulièrement l’état des coussinets, des espaces entre les doigts, et des griffes. Mais comment bien prendre soin des coussinets de son chien ?

Assouplir

Le but est d’obtenir un coussinet lisse et souple, qui n’accroche pas quand on passe le doigt dessus. Pour cela il est possible d’utiliser de l’huile de coco, appliquée généreusement avec un léger massage pour faire pénétrer. Elle tache mais est très efficace. Sinon, il existe des préparations spécialement conçues pour cela : demandez conseil à votre vétérinaire. La fréquence est à adapter aux besoins du chien. Un chien qui joue beaucoup à la balle et dérape sur terrain dur aura besoin d’un assouplissement quasi quotidien des coussinets. Un chien plus tranquille, se baladant sur sol souple, n’en aura peut-être besoin qu'occasionnellement. Il est possible d’ajouter de la gélatine de porc que l’on trouve au supermarché à la ration du chien pour améliorer la qualité générale de ses coussinets.

Tanner

Le tannage, destiné à renforcer les coussinets en les rendant plus durs est très efficace. Il ne peut se réaliser que sur des coussinets en excellent état, parfaitement souples et dénués de crevasses. Tanner les coussinets avant des randonnées ou des vacances à la neige peut significativement en améliorer la résistance. Il est conseillé de s’y prendre deux semaines à l’avance environ. Demandez conseil à votre vétérinaire pour obtenir une solution de tannage adaptée. Attention à votre intérieur, certaines préparations peuvent tacher.

Soigner

Si vous remarquez une blessure du coussinet, la manière la plus rapide et efficace de la prendre en charge est de la protéger par une bottine étanche. Vendue à l’unité, elle doit être ajustée à la taille de la patte du chien. Puis désinfectez une à deux fois par jour la plaie en faisant tremper la patte dans une solution désinfectante de chlorhexidine par exemple. Laisser à l’air le plus possible pour une cicatrisation rapide. Vous pouvez utiliser une collerette au besoin pour éviter le léchage, qui ralentit beaucoup l’évolution des plaies. Si vous avez affaire à une plaie profonde de plus de 5 mm, ou que vous avez un doute sur sa profondeur, consultez rapidement votre vétérinaire.

Les coussinets sont faits d’un tissu vivant très résistant mais qui ne l’est tout de même pas autant que nos semelles de chaussures. Enfin, en été, il faut faire attention au goudron chauffé par le soleil. Appliquez votre main sur le bitume : si vous supportez de la laisser au moins 4 secondes, le chien ne devrait pas se faire mal. En hiver, attention au verglas et surtout au sel de déneigement. Rincez abondamment les pattes du chien en rentrant chez vous, et graissez ses coussinets ensuite.