LoisirsSoin et entretien
18.11.2021

Comment satisfaire les besoins de mastication de mon chien ?

Le besoin de mâchouiller est une exigence naturelle chez le chien, et vous vous êtes déjà aperçu de sa passion pour le déchiquetage de morceaux de bois. Mais, au fait, pourquoi a-t-il ce besoin ? Que peut-on lui donner pour satisfaire au mieux cette nécessité ? Et s’il ne peut pas mastiquer ? Voilà des questions légitimes auxquelles nous vous apportons quelques réponses, pour que votre Médor soit le plus heureux des chiens.

Pourquoi mon chien a-t-il besoin de mastiquer ?

Si l’on vous dit que votre chien est un carnivore, il n’y a là rien de nouveau pour vous. Mais, pourtant, vous tenez là la cause première de ce besoin irrépressible de se faire les dents. Ainsi, la mastication est une pratique innée chez votre compagnon à quatre pattes. Mais, derrière cet automatisme, il y a de précieux bienfaits pour sa santé physique et psychologique. En effet, la mastication favorise :

  • La lutte active contre le tartre et les problèmes buccodentaires d’autant plus importants pour la dentition en formation du chiot
  • La fabrication d’hormones bénéfiques comme les endorphines, aussi appelées les hormones du bonheur
  • La relaxation, la gestion du stress et de l’ennui, surtout chez les chiots
  • Une bonne digestion et une meilleure assimilation des repas
  • Une dépense physique non négligeable, qui équivaudrait à une bonne sortie

Que dois-je lui donner à mastiquer ?

Ainsi, nous l’avons vu, cette activité canine doit non seulement être acceptée, mais aussi encouragée. Cependant, si vous ne souhaitez pas que vos paires de chaussures, vos meubles ou les joujoux des enfants servent d’exutoire à votre toutou, il vaudrait mieux lui fournir ce dont il a besoin. Ainsi, vous pouvez lui permettre de rogner des bouts de bois, des bois de cerf, des snacks à base de viande de poulet ou de bœuf. Ces derniers sont à donner sous surveillance, et il ne faut jamais laisser Médor seul avec un os. Les friandises saines, comme des carottes, ou des végétaux très solides, comme le bois d’olivier ou la racine de bruyère sont aussi très efficaces. Il existe aujourd’hui une offre importante de jouets pour chiens, et vous n’aurez que l’embarras du choix. Bouboules de toutes tailles en plastique dur spécialement étudiées pour la mastication, pseudo os en caoutchouc, corde à nœuds très solides, jouets en latex, le choix est multiple et, en lui offrant un objet de ce genre, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour qu’il oublie vos affaires personnelles et qu’il ait ses propres joujoux à mâchouiller.

Que se passe-t-il s’il ne mastique pas assez ?

Si vous avez toujours empêché votre chien de mâchouiller, il peut tout à fait continuer à chercher par lui-même des objets sans votre accord, et ce comportement de désobéissance n’apportera rien de bon dans votre relationnel. Il pourra ainsi se mettre à avaler compulsivement tout ce qui traîne, et, de cette façon, risquer une occlusion intestinale. N’ayant plus de façon de gérer son stress, il peut aussi se mettre à agir différemment, et adopter des comportements problématiques, comme l’impossibilité de se sentir apaisé. Vous ne comprendrez pas pourquoi il a si mauvais caractère., pourquoi il est aussi grognon ou triste. Mais aussi, en mâchant des os ou des produits adaptés, il prend soin de sa dentition, et l’en empêcher va irrémédiablement fragiliser ses dents, encourageant l’apparition du tartre, tout en lui apportant des problèmes de digestion. Quand on vous dit que mâchouiller, c’est vital pour votre chien !

Pour les chiens du troisième âge

Il est habituel que les chiens les plus âgés connaissent des douleurs dentaires causées par l’arthrose de la mâchoire, ou encore le déchaussement des dents. Et même s’ils conservent cette habitude de mâchouiller, les os ne seront plus conseillés et il vaut mieux leur proposer des jouets adaptés à leur nouvelle sensibilité.