Education, Comportement
06.25.2020

Comment gérer l’arrivée d’un nouvel animal à la maison ?

En Suisse, un foyer sur trois possède au moins un animal de compagnie. Il n’est pas rare de voir cohabiter sous le même toit plusieurs animaux, de la même espèce ou non. Cependant, l’introduction d’un nouvel animal dans un foyer n’est pas toujours aisée.

Cohabitation chien – chien

Le chien est une espèce très sociable qui aime vivre en groupe. Il sera donc, en général, content de voir arriver un nouveau congénère de son espèce. Lorsqu’un nouveau chien est adopté, il est important de le présenter au foyer, par étapes. Il est conseillé de commencer par une présentation aux membres de la famille, dans le calme et dans le respect de l’animal. Ensuite et dans la mesure du possible, le chien doit pouvoir explorer sa nouvelle maison en l’absence des autres animaux y habitant. Enfin, lors de la présentation des chiens, il est possible par mesure de précaution de les tenir en laisse pour pouvoir les séparer rapidement si l’un d’eux devenait agressif. Le chien étant une espèce hiérarchisée, il est important d’accepter la hiérarchie qui s’installera entre les congénères. Il est fondamental de dédier un coin de refuge à chaque chien ainsi que de passer des moments privilégiés avec chacun.

Cohabitation chat - chat 

Le chat, contrairement au chien, est une espèce parfois peu sociable. L’introduction d’un nouvel animal est souvent source de stress, car ce dernier représente un concurrent, un intrus. Lorsqu’un nouveau chat est adopté, il est indispensable de bien différencier les affaires de chacun. Il est nécessaire que chaque chat possède ses gamelles, sa litière, son lieu de couchage, en hauteur et loin des autres si possible, ainsi que quelques cachettes dans chaque pièce. Lors de la rencontre entre les deux chats, il est fondamental de leur laisser la possibilité de s’enfuir s’ils le veulent. Les tenir dans les bras ne fera qu’augmenter leur stress puisqu’ils se sentiront piégés. Le chat n’est pas, comme le chien, une espèce hiérarchisée. Pour une bonne cohabitation, il est possible de recourir à des diffuseurs de phéromones, des substances apaisantes pour les chats.

Cohabitation chien - chat

Le chien, très sociable même avec d’autres espèces, n’a en général pas de mal à partager son espace avec un chat. Ce dernier peut cependant exprimer plus de difficultés à partager le sien avec un congénère d’une autre espèce. Dans les deux cas, lors de la rencontre, il ne faut jamais forcer le chat à venir près du chien. Il faut le laisser libre de ses mouvements et de s’échapper s’il le souhaite. Il est possible, par mesure de précaution, de tenir le chien en laisse si l’on ne connaît pas ses réactions face à un chat. Il est primordial de bien réserver des zones dans lesquelles le chat peut se réfugier et auxquelles le chien n’a pas accès.

Malheureusement, il est impossible de savoir à l’avance comment se passera l’entente entre ses animaux. Cependant, il est possible de faire en sorte que celle-ci se passe au mieux, en intervenant le moins possible dans leurs relations, en donnant autant de temps et d’affection à chacun et en faisant preuve de patience.