Education, ComportementLoisirs
06.25.2020

Commencer le canicross avec mon chien

Le canicross est un sport accessible à tous (même aux enfants) qui met l’accent sur la découverte de la nature et l’effort sportif avec son chien. Il s’agit d’une discipline en plein essor qui se révèle très efficace pour dépenser sainement son chien. Pour que le canicross reste un plaisir, voici quelques précautions à prendre.

Bien s’équiper

Accessoire indispensable à la pratique du canicross, le harnais de traction doit être adapté à la morphologie du chien pour optimiser son effort sans qu’il puisse le blesser. N’hésitez pas à vous faire conseiller sur le modèle et la taille à choisir.  N’utilisez pas de harnais classique pour pratiquer le canicross car la traction serait trop haute et le dos du chien pourrait en souffrir.

Le harnais est relié à une laisse élastique qui amortit les chocs et dont la dureté doit être adaptée au poids du chien : c’est un élément indispensable pour protéger votre dos, mais aussi les articulations du chien. Il en existe de différentes longueurs, avec différents types de fixations, et même des laisses double pour courir avec deux chiens. Il vous faudra également une ceinture ou un baudrier qui sont conçus pour abaisser le point de traction vers les hanches et les fessiers. Cela permet de rendre la traction efficace tout en épargnant le dos. Pensez aussi à bien vous chausser avec de bons amortis !

Commencer progressivement (et jamais avant les douze mois révolus du chien)

Indispensable avant une séance : un petit échauffement. Demandez au chien de s'asseoir et de se lever plusieurs fois d'affilée et apprenez-lui à se mettre dans la position du prieur, puis à se relever, et répétez.

Les premières séances de courses se font avec le chien en liberté qui court à côté de vous. Vous pouvez ensuite commencer à atteler le chien pour de courtes séances. Les recommandations suivantes sont cruciales pour vous assurer du bien-être de votre animal :

  • Soyez à son écoute et ne le forcez pas, sinon il perdra le plaisir.
  • Attention à la course sur sols durs, qui est impactante pour les articulations (de l’humain et du chien).
  • Soyez attentifs à des brûlures ou à une usure excessive des coussinets en évitant de vous entraîner aux heures les plus chaudes de la journée. Vous penserez à hydrater le chien avant, pendant, et après la séance. Un coup de chaud est vite arrivé !

Pour apprendre au chien à tracter, le plus facile est de commencer avec quelqu’un et/ou un chien qui court devant vous et qui motive le chien. Pour lui apprendre à tourner à gauche et à droite, il n’y a que la pratique : en balade, on demande « droite » ou « gauche », on prend le virage, et on récompense, jusqu'à ce que ça rentre.

Courir en club, participer à des courses

Les courses sont encadrées par la Fédération Suisse de Canicross (FSC). Afin de garantir la sécurité des chiens, des vétérinaires effectuent un contrôle en début de course. Pour pouvoir prendre le départ, le chien doit être identifié par puce électronique ou tatouage. Certains vaccins peuvent être demandés votre vétérinaire saura vous conseiller. Il peut également être intéressant de vermifuger le chien après un évènement réunissant de nombreux chiens.

Si vous souhaitez découvrir davantage d'activités de ce type, vous pourrez vous tourner vers le Canimarche, le Cani-Trottinette, et même le Canitrail ou le Ski-joring. Il y en a pour tout le monde : le Canimarche convient aux plus vieux chiens tandis que le caniVTT aux chiens plus nerveux qui auront besoin de plus de vitesse pour s’amuser. Avant tout, l'objectif est le plaisir partagé, et l’épanouissement de la relation homme-chien.