Education, Comportement
06.29.2020

Apprendre au chien à rester seul

Dès l’adoption, il faut apprendre au chiot à rester seul le jour et la nuit, car, contrairement aux idées reçues, les choses s'aggravent souvent avec le temps.

La femelle sociabilise ses chiots et commence le détachement dès l'âge de deux mois. C'est pourquoi, il est recommandé de laisser le chiot avec sa mère jusqu'à l'âge de 3 mois. Ainsi, elle a le temps de l’éduquer et de lui apprendre à être autonome.

Lors de son adoption, un chiot va s’attacher à un membre de la famille. Si cette personne n’effectue pas un «détachement» avec le chiot, comme le continuerait sa mère, il risque de développer un hyper attachement responsable d’anxiété et de comportements gênants quand il se retrouve seul. Pour cela, ne répondez pas à toutes les sollicitations du chiot, mais faites-le patienter quelques minutes. Il est important ensuite que vous l’appeliez pour lui faire un câlin, une caresse ou simplement jouer.

Par réflexe, on a tendance à dire à notre chien «au revoir», en lui faisant des câlins avant notre départ. Alors, le chien se sent abandonné, il est désespéré par l'arrêt brutal des caresses et devient anxieux. Par conséquent, vous ne devez plus vous occuper de votre chien pendant la demi-heure précédent votre départ. De même, lorsque vous rentrez, vous devez refuser ses fêtes, l’envoyez dans son panier pendant une demi-heure puis allez le chercher pour vous occuper de lui.

Attention! Au retour, il ne faut pas réprimander le chien s'il a fait des bêtises. Il ne comprendra pas, sera stressé, recherchera la personne qui l'apaise… et aura donc du mal à rester seul! Et surtout ne nettoyez pas ses bêtises devant lui.